Daskor
Le site de la littérature bretonne
Brezhoneg
English
Français


LA DISJONCTION


HORS PHRASE DISJONCTEUR PHRASE (dont verbe)
PHRASE (dont verbe) HORS PHRASE
Acte 1

QUAND LE COURANT NE PASSE PLUS...

Vous avez peut-être remarqué, mais toutes les phrases négatives que nous avons faites jusqu'à présent n'ont pas eu de sujet : nous avons dit ne fiñvont ket pour ils ne bougent pas, par exemple. Alors, comment fait-on pour ajouter un sujet ? En fait, nous allons nous servir ici de la phrase négative pour introduire une notion grammaticale « maison » que nous appelerons la « disjonction ».

Le principe est simple : il y a des éléments que je ne peux pas m'empêcher d'appeler les « disjoncteurs » puisqu'ils « disjonctent » littéralement la phrase : tout ce qui se trouve du côté du verbe reste dans la phrase, mais tout ce qui se trouve de l'autre côté est expulsé. C'est un phénomène grammatical extrêmement violent, alors faisons un schéma si vous voulez :


HORS PHRASE DISJONCTEUR PHRASE (dont verbe)
PHRASE (dont verbe) HORS PHRASE

Nous présenterons plus clairement les choses en annonçant le disjoncteur par deux barres parallèles :


HORS PHRASE DISJONCTEUR PHRASE (dont verbe)
PHRASE (dont verbe) HORS PHRASE

Bien. Nous avons vu que le verbe se conjugue selon la personne du sujet (comme en français) si le sujet n'est pas exprimé, ce qui nous donne effectivement ne fiñvont ket. Nous avons aussi vu que le verbe ne se conjugue plus selon la personne du sujet si le sujet est exprimé. Soit le nom ar vugale qui signifie les enfants : on ne dit pas *ar vugale a fiñvont mais ar vugale a fiñv, et cela qui devrait nous donner de la même manière *ar vugale ne fiñv ket.

Cela devrait... sauf que la conjonction ne est un disjoncteur. Le sujet ar vugale se trouve de l'autre côté du verbe. Il est expulsé, le verbe se retrouve tout seul, et il n'a donc pas d'autre choix que se conjuger selon la personne du sujet (comme en français) : on ne dit pas *ar vugale ne fiñv ket mais ar vugale ne fiñvont ket.

On peut formaliser la chose par le schéma suivant :


HORS PHRASE NE PHRASE

Ce qui donne, dans notre cas :


AR VUGALE NE FIÑVONT KET

Nous pouvons déjà effectuer l'exercice suivant :



EXERCICE 1 : ÇA DISJONCTE ! (1)


Cet exercice sert seulement à vérifier si vous avez bien compris le principe de la disjonction : la conjonction ne est un disjoncteur, il coupe la phrase en deux, et tout ce qui se trouve de l'autre côté du verbe est expulsé. Rappelez-vous : on ne dit pas *ar vugale ne finv ket mais ar vugale ne fiñvont ket.
1 Soit le nom ar bleunioù qui signifie les fleurs et le verbe gweñviñ (base verbale gweñv-) qui signifie se faner. Comment dit-on les fleurs ne fanent pas ?
2 Soit le nom ar skolidi qui signifie les écoliers et le verbe dibabiñ (base verbale dibab-) qui signifie choisir. Comment dit-on les écoliers ne choisissaient pas ?
3 Soit le nom ar c'helennerien qui signifie les professeurs et le verbe kastizañ (base verbale kastiz-) qui signifie punir. Comment dit-on les professeurs ne puniront personne ?
4 Soit le nom ar Roskoiz qui signifie les Roscovites et le verbe bale (base verbale bale-) qui signifie aller (se promener). Comment dit-on les Roscovites ne se promenèrent pas ?
5 Soit le nom ar goabrennoù qui signifie les nuages et le verbe gwriziennañ (base verbale gwrizienn-) qui signifie s'enraciner. Comment dit-on les nuages ne s'enracinent nulle part ?
6 Soit le nom ar rouaned qui signifie les rois et le verbe gouarn (base verbale gouarn-) qui signifie gouverner. Comment dit-on les rois ne gouvernent plus ?



ET SI ON INVERSAIT LE COURANT ?

Nous avons vu que si le sujet se trouve devant le disjoncteur ne, il se trouve par là même exclu de la phrase : le verbe doit l'ignorer en se conjuguant selon la personne. Mais que se passe-t-il lorsque le sujet se trouve cette fois après ce même disjoncteur ne ? Il n'y a plus de raisons qu'il soit exclu de la phrase : le verbe peut en tenir compte et n'a donc plus à se conjuguer selon la personne.

On peut formaliser la chose par le schéma suivant :


NE PHRASE

Ce qui donne, dans notre cas :


NE FIÑV KET AR VUGALE

Notez qu'on évite d'employer cette tournure avec des pronoms personnels sujets. En effet, une phrase du genre ne fiñv ket i(nt) ne présenterait pas beaucoup d'intérêt : à quoi bon exprimer un sujet qui ne marque que la personne, si le verbe lui-même suffit à indiquer cette personne avec une phrase du genre ne fiñvont ket ?

Eh oui, un petit exercice :



EXERCICE 2 : ÇA DISJONCTE ! (2)


Nous reprenons les mêmes phrases qu'à l'exercice précédent, mais nous inversons la place du sujet, qui se retrouve cette fois du même côté que le verbe. Cet exercice sert donc à vérifier si vous avez bien compris que dans ce cas le sujet n'est plus exclu, et que le verbe peut donc en tenir compte en se conjuguant seulement selon le temps. Rappelez-vous : on ne dit pas *ne fiñvont ket ar vugale mais ne fiñv ket ar vugale.
1 Soit le nom ar bleunioù qui signifie les fleurs et le verbe gweñviñ (base verbale gweñv-) qui signifie se faner. Comment dit-on les fleurs ne fanent pas ?
2 Soit le nom ar skolidi qui signifie les écoliers et le verbe dibabiñ (base verbale dibab-) qui signifie choisir. Comment dit-on les écoliers ne choisissaient pas ?
3 Soit le nom ar c'helennerien qui signifie les professeurs et le verbe kastizañ (base verbale kastiz-) qui signifie punir. Comment dit-on les professeurs ne puniront personne ?
4 Soit le nom ar Roskoiz qui signifie les Roscovites et le verbe bale (base verbale bale-) qui signifie aller (se promener). Comment dit-on les Roscovites ne se promenèrent pas ?
5 Soit le nom ar goabrennoù qui signifie les nuages et le verbe gwriziennañ (base verbale gwrizienn-) qui signifie s'enraciner. Comment dit-on les nuages ne s'enracinent nulle part ?
6 Soit le nom ar rouaned qui signifie les rois et le verbe gouarn (base verbale gouarn-) qui signifie gouverner. Comment dit-on les rois ne gouvernent plus ?



À LA VIRGULE PRÈS

C'est maintenant que se pose la grande question : y a-t-il d'autres disjoncteurs que ne ? Oui, il y en a même un auquel vous ne vous attendez certainement pas, c'est la virgule ! Si nous reprenons l'exemple précédent, ar vugale, ne fiñvont ket n'est pas très probant puisque, si la virgule est un disjoncteur, la conjonction ne en est un aussi : il y a donc disjonction de toute façon.

C'est si nous inversons le sujet que cela devient beaucoup plus intéressant. En effet, ne fiñv ket ar vugale devient ne fiñvont ket, ar vugale. Pourquoi ? Parce que la virgule est un disjoncteur et que le sujet se trouve de l'autre côté du verbe. Le pauvre sujet est expulsé de la phrase, et le pauvre verbe se retrouve sans sujet. Il n'a pas le choix, il doit alors se conjuguer selon la personne du sujet.



EXERCICE 3 : ÇA DISJONCTE ! (3)


Nous reprenons les mêmes phrases qu'aux exercices précédents, et nous proposons plusieurs phrases dont une seule est fausse, cette fois. A vous de la trouver. Rappelez-vous : la virgule est un disjoncteur. Le verbe se conjugue donc selon la personne si le sujet se trouve de l'autre côté.
1 Soit le nom ar bleunioù qui signifie les fleurs et le verbe gweñviñ (base verbale gweñv-) qui signifie se faner. Comment dit-on les fleurs ne fanent pas ?
2 Soit le nom ar skolidi qui signifie les écoliers et le verbe dibabiñ (base verbale dibab-) qui signifie choisir. Comment dit-on les écoliers ne choisissaient pas ?
3 Soit le nom ar c'helennerien qui signifie les professeurs et le verbe kastizañ (base verbale kastiz-) qui signifie punir. Comment dit-on les professeurs ne puniront personne ?
4 Soit le nom ar Roskoiz qui signifie les Roscovites et le verbe bale (base verbale bale-) qui signifie aller (se promener). Comment dit-on les Roscovites ne se promenèrent pas ?
5 Soit le nom ar goabrennoù qui signifie les nuages et le verbe gwriziennañ (base verbale gwrizienn-) qui signifie s'enraciner. Comment dit-on les nuages ne s'enracinent nulle part ?
6 Soit le nom ar rouaned qui signifie les rois et le verbe gouarn (base verbale gouarn-) qui signifie gouverner. Comment dit-on les rois ne gouvernent plus ?






association Daskor Breizh
36, rue Basse, 29600 Morlaix
contact@daskor.bzh