Daskor
Le site de la littérature bretonne
Brezhoneg
English
Français



LA NÉGATION

Acte 1

NÉGATIVONS UN PEU...

Toutes les phrases que nous avons faites jusqu'à présent était des phrases affirmatives comme je vois, je veux, je pense, je bouge, etc. Nous allons voir maintenant comment faire des phrases négatives comme je ne vois pas, je ne veux pas, je ne pense pas, je ne bouge pas, etc.

Rassurez-vous, ça n'a rien de bien compliqué ! Le français fait des phrases négatives en enserrant le verbe entre les conjonctions ne... et ...pas, et le breton fait exactement la même chose en enserrant le verbe entre les conjonctions ne... et ...ket :


NE VERBE KET

Soit le verbe fiñval (base verbale fiñv-) qui signifie bouger. La phrase je ne bouge pas peut donc se traduire par :


NE FIÑVAN KET

Nous pouvons tout de suite faire le premier exercice :



EXERCICE 1 : NON, NON, NON ! (1)


Cet exercice sert seulement à vérifier si vous avez bien compris que l'on construit une phrase négative en enserrant le verbe entre les conjonctions ne... et ...ket.
1 Soit le verbe hopal (base verbale hop-) qui signifie crier. Comment dit-on il ne criait pas ?
2 Soit le verbe flaeriañ (base verbale flaer-) qui signifie puer. Comment dit-on je ne pue pas ?
3 Soit le verbe seniñ (base verbale son-) qui signifie sonner (de la bombarde...). Comment dit-on il ne sonna pas ?
4 Soit le verbe hurlinkat (base verbale hurlink-) qui signifie cauchemarder. Comment dit-on vous ne cauchemarderiez pas (on y croit) ?
5 Soit le verbe fentañ (base verbale fent-) qui signifie feindre. Comment dit-on ils ne feindront pas ?
6 Soit le verbe spiañ (base verbale spi-) qui signifie épier. Comment dit-on vous n'épieriez pas (on n'y croit pas) ?



TOUT EN NÉGATIF

Le français peut aussi coupler ne... avec n'importe quel autre mot grâce à aucun, comme dans je n'aperçois aucun bateau. Là encore, le breton peut aussi coupler ne... avec n'importe quel autre mot grâce à ebet ou à nep qui signifient la même chose.

1° Voici comment on construit des phrases négatives avec ebet :


NE VERBE MOT EBET

Soit donc le verbe spurmantiñ (base verbale spurmant- qui signifie apercevoir et le nom bag qui signifie bateau. L'exemple je n'aperçois aucun bateau donne ainsi, si l'on emploie ebet :


NE SPURMANTAN BAG EBET

2° Disons tout de suite que nep est beaucoup moins fréquent de ebet, mais que vous pouvez quand même le trouver dans certains textes. Attention : alors que ebet se place après le mot, nep se place avant le mot.


NE VERBE NEP MOT

Si nous reprenons le même exemple je n'aperçois aucun bateau que précédemment, cela nous donne donc :


NE SPURMANTAN NEP BAG

Formalisons tout cela par un exercice. Ah oui, on ne vous a pas dit, mais ne peut devenir n' devant voyelle (comme en français, d'ailleurs) :



EXERCICE 2 : NON, NON, NON ! (2)


Cet exercice sert seulement à vérifier si vous avez bien compris qu'on peut construire des phrases négatives en enserrant le verbe entre les conjonctions ne... et ...mot + ebet ou ne... et ...nep + mot, comme dans les exemples ne spurmantan pont ebet ou ne spurmantant nep pont qui signifient je n'aperçois aucun pont.
1 Soit le mot kelajoù qui signifie (des) ragots et le verbe chuchuiñ (base verbale chuchu-) qui signifie chuchoter. Comment dit-on je ne chuchotais aucun ragot ?
2 Soit le mot koan qui signifie le souper (le repas du soir) et le verbe aozañ (base verbale aoz-) qui signifie préparer. Comment dit-on nous ne préparerons aucun souper ?
3 Soit le mot ti qui signifie la maison et le verbe adsevel (base verbale adsav-) qui signifie reconstruire. Comment dit-on il ne reconstruisit aucune maison ?
4 Soit le mot dor qui signifie la porte et le verbe alc'hweziañ (base verbale alc'hwez-) qui signifie fermer (à clé). Comment dit-on ils ne ferment aucune porte (à clé) ?
5 Soit le mot prof qui ne signifie pas le prof mais le cadeau, et le verbe c'hoantaat (base verbale c'hoanta-) qui signifie désirer. Comment dit-on ils ne désireraient aucun cadeau (on n'y croit pas) ?
6 Soit le mot bugel qui signifie enfant et le verbe sebezañ (base verbale sebez-) qui signifie époustoufler. Comment dit-on vous n'époustouflez aucun enfant ?



LES EXPRESSIONS TOUTES FAITES

Comme il fallait s'y attendre, l'usage a consacré certains mots en expressions toutes faites avec ebet bien sûr, mais aussi avec nep qui survit ainsi sous une forme plus ou moins déguisée.

Les expressions avec ebet sont les suivantes :

  1. tamm (le morceau) a donné tamm ebet (aucun morceau et, par extension, pas du tout)
  2. hini (celui) a donné hini ebet (aucun celui, c'est-à-dire personne)
  3. den (homme) a donné den ebet (aucun homme, c'est-à-dire personne)
  4. gwech (fois) a donné gwech ebet (aucune fois, c'est-à-dire jamais)
  5. doare (manière) a donné e doare ebet (en aucune manière)
  6. mod (manière, cf. le français mode) a donné e mod ebet (en aucune manière)

Les expressions avec nep sont les suivantes :

  1. hini (celui) a donné nep hini sur le même modèle que hini ebet
  2. tro (tour) a donné nep tro (aucun tour et, par extension, jamais)
  3. lec'h (lieu) a donné nep lec'h contracté en neblec'h (aucun lieu, c'est-à-dire nulle part)
  4. doare (manière) a donné e nep doare (en aucune manière)
  5. giz (manière, cf. le français guise) a donné e nep giz (en aucune manière)

A vrai dire, les expressions avec ebet sont tellement fréquentes que l'on se passe souvent de mettre ebet lui-même : tamm ebet se réduit alors à tamm, hini ebet se réduit alors à hini, den ebet se réduit alors à den, et tra ebet se réduit alors à tra, notamment.


NE VERBE TAMM (EBET) vraiment pas
HINI (EBET) personne
DEN (EBET)
NEP HINI
TRA (EBET) rien
GWECH (EBET) jamais
NEP TRO
NEBLEC'H nulle part
E DOARE (EBET) en aucune manière
E MOD EBET
E NEP DOARE
E NEP GIZ

Ce qui donne, si nous reprenons une nouvelle fois le bon vieux verbe spurmantiñ :


NE SPURMANTAN TAMM (EBET) je n'aperçois pas du tout
HINI (EBET) je n'aperçois personne
DEN (EBET)
NEP HINI
TRA (EBET) je n'aperçois rien
GWECH (EBET) je n'aperçois jamais
NEP TRO
NEBLEC'H je n'aperçois nulle part
E DOARE (EBET) je n'aperçois
en aucune manière
E MOD EBET
E NEP DOARE
E NEP GIZ

Ces expressions toutes faites concurrencent certains mots dont le sens est d'ores et déjà négatif :

  1. hini ebet, den ebet et nep hini concurrencent nikun pour dire personne.
  2. tra ebet concurrence netra pour dire rien
  3. gwech ebet et nep tro concurrencent biskoazh (au passé), birviken ou biken (au futur) et morse (à tous les temps) pour dire jamais.

Notez encore que nep présente quand même l'avantage d'être le négatif de pep (souvent muté en bep) qui signifie tous, ce qui donne ainsi les mêmes expressions toutes faites au négatif et à l'affirmatif :

  1. nep hini (personne) correspond à pep hini (chacun)
  2. nep tro (jamais) correspond à bep tro (toujours)
  3. neblec'h (nulle part) correspond à pep lec'h (partout).

Ah si, sachez enfin que plus peut se traduire par ken ou par ken mui : je n'aperçois plus Quimper se traduit ainsi par ne spurmantan ken Kemper ou par ne spurmantan ken mui Kemper.

Voilà, c'est fini, vous prendrez bien un petit exercice pour la route ?



EXERCICE 3 : NON, NON, NON ! (3)


Cet exercice sert seulement à vérifier si vous avez bien compris qu'on peut construire des phrases négatives en enserrant le verbe entre les conjonctions ne et des expressions toutes faites, comme dans l'exemple ne spurmantan tamm ebet, hini ebet, den ebet, tra ebet, gwech ebet....
1 Soit le verbe reudiñ (base verbale reud-) qui signifie se crisper. Comment dit-on vous ne vous crispez jamais ?
2 Soit le verbe lorc'hañ (base verbale lorc'h-) qui signifie s'enorgueillir. Comment dit-on tu ne t'enorgueillissait pas du tout ?
3 Soit le verbe furchal (base verbale furch-) qui signifie chercher. Comment dit-on il ne chercha nulle part ?
4 Soit le verbe c'hoarvezout (base verbale c'hoarvez-) qui signifie se passer (un évènement). Comment dit-on (cela) ne se passa en aucune manière ?
5 Soit le verbe flastrañ (base verbale flastr-) qui signifie écraser. Comment dit-on nous n'écrasons personne ?
6 Soit le verbe ostizañ (base verbale ostiz-) qui signifie héberger. Comment dit-on nous n'hébergerons personne ?






association Daskor Breizh
36, rue Basse, 29600 Morlaix
contact@daskor.bzh