Daskor
Le site de la littérature bretonne
Brezhoneg
English
Français



SANS LE SUJET

C.O.D. VERBE C.O.I.
C.O.I. C.O.D.
Acte 2

À TOUS LES TEMPS

Nous avons vu comment nous passer de sujet : il suffit en fait de conjuguer le verbe selon la personne. Nous nous sommes limités pour l'instant au présent, mais il va de soi qu'on peut le faire à tous les temps. Voici les terminaisons du présent, du futur et du prétérit :


PRESENT FUTUR PRETERIT

stenn-an
stenn-ez
stenn

je tends
tu tends
il (elle) tend

stenn-in
stenn-i
stenn-o

je tendrai
tu tiendras
il (elle) tendra

stenn-is
stenn-jout
stenn-as

je tendis
tu tendis
il (elle) tendit

stenn-omp
stenn-it
stenn-ont

nous tendons
vous tendrez
ils (elles) tendent

stenn-imp
stenn-oc'h
stenn-int

nous tendrons
vous tendrez
ils (elles) tendent

stenn-jomp
stenn-joc'h
stenn-jont

nous tendîmes
vous tendîtes
ils (elles) tendirent

stenn-er

on tend

stenn-or

on tendra

stenn-jod

on tendit

Voici maintenant les terminaisons de l'imparfait, du potentiel et de l'irréel. Notez que ce sont les mêmes, sauf que le potentiel ajoute un f et que l'irréel ajoute un j :


PARFAIT POTENTIEL IRREEL

stenn-en
stenn-es
stenn-e

je tendais
tu tendais
il (elle) tendait

stenn-f-en
stenn-f-es
stenn-f-e

je tendrais
tu tendrais
il (elle) tendrait

stenn-j-en
stenn-j-es
stenn-j-e

je tendrais
tu tendrais
il (elle) tendrait

stenn-emp
stenn-ec'h
stenn-ent

nous tendions
vous tendiez
ils (elles) tendaient

stenn-f-emp
stenn-f-ec'h
stenn-f-ent

nous tendrions
vous tendriez
ils (elles) tendraient

stenn-j-emp
stenn-j-ec'h
stenn-j-ent

nous tendrions
vous tendriez
ils (elles) tendraient

stenn-ed

on tendait

stenn-f-ed

on tendrait

stenn-j-ed

on tendrait

Voilà, vous savez à peu près tout ce qu'il y a à savoir... Reprenons ainsi le verbe spurmantiñ (base verbale spurmant- qui signifie apercevoir. Le présent nous donnait les formes suivantes :


Kemper a spurmant-an j'aperçois Quimper
a spurmant-ez tu aperçois Quimper
a spurmant il aperçoit Quimper
elle aperçoit Quimper
a spurmant-omp nous apercevons Quimper
a spurmant-it vous apercevez Quimper
a spurmant-ont ils aperçoivent Quimper
elles aperçoivent Quimper
a spurmant-er on aperçoit Quimper

Eh bien, il suffit de prendre les terminaisons ci-dessus pour avoir les formes du futur, par exemple :


Kemper a spurmant-in j'apercevrai Quimper
a spurmant-i tu apercevras Quimper
a spurmant-o il apercevra Quimper
elle apercevra Quimper
a spurmant-imp nous apercevrons Quimper
a spurmant-oc'h vous apercevrez Quimper
a spurmant-int ils apercevront Quimper
elles apercevront Quimper
a spurmant-or on apercevra Quimper

Autre exemple si vous voulez, voici maintenant les formes de l'imparfait :


Kemper a spurmant-e j'apercevais Quimper
a spurmant-es tu apercevais Quimper
a spurmant-e il apercevait Quimper
elle apercevait Quimper
a spurmant-emp nous apercevions Quimper
a spurmant-ec'h vous aperceviez Quimper
a spurmant-ent ils apercevaient Quimper
elles apercevaient Quimper
a spurmant-ed on apercevait Quimper

On peut enfin panacher à tous les temps pour enfoncer le clou :


Kemper a spurmant-an j'aperçois Quimper
a spurmant-i tu apercevras Quimper
a spurmant-as il aperçut Quimper
elle aperçut Quimper
a spurmant-emp nous apercevions Quimper
a spurmant-fec'h vous apercevriez Quimper (on y croit)
a spurmant-jec'h ils apercevraient Quimper (on n'y croit pas)
elles apercevraient Quimper (on n'y croit pas)
a spurmant-er on aperçoit Quimper

On refait le même exercice que précédemment, mais à tous les temps :



EXERCICE 1 : HORS SUJET (2)


Cet exercice sert seulement à vérifier si vous avez bien compris que la terminaison change selon le temps mais aussi selon la personne dès que le sujet n'est plus là pour la donner. Les terminaisons figurent dans les tableaux ci-dessus. Prenez votre temps, ces terminaisons s'apprennent surtout à l'usage !
1 Soit l'adverbe alies (on prononce ali-es) qui signifie souvent et le noble verbe bazailhat (base verbale bazailh-) qui signifie bâiller. Comment dit-on c'est souvent que vous bâillâtes ?
2 Soit le verbe klemmiñ gant (base verbale klemm-) qui signifie se plaindre de (en parlant de quelqu'un). Comment dit-on c'est de Mona que vous vous plaindrez ?
3 Soit le verbe klemmiñ da (base verbale klemm-) qui signifie plaindre (quelqu'un) cette fois. Comment dit-on c'est Goulven que je plaindrai (en employant le complément anticipé) ?
4 Soit l'expression gant ar vezh qui signifie quelle honte ! ou honteusement et le verbe gounit (base verbale gounez-) qui signifie gagner. Comment dit-on c'est honteusement que gagne Denez ?
5 Soit le verbe levezoniñ (base verbale levezon-) qui signifie influencer. Comment dit-on c'est Gurvan qu'il (ou elle) influencerait (on y croit) ?
6 Soit l'adverbe warc'hoazh qui signifie demain et le verbe keginañ (base verbale kegin-) qui signifie cuisiner. Comment dit-on c'est demain que nous cuisinerons ?
7 Soit l'expression e Kiberen qui signifie à Quiberon et le verbe koronkat (base verbale koronk-) qui signifie se baigner (en mer). Comment dit-on c'est à Quiberon que nous nous baignions ?
8 Soit l'expression abaoe 1532 qui signifie depuis 1532 et le verbe peurbadout (base verbale peurbad-) qui signifie (se) perpétuer. Comment dit-on c'est depuis 1532 que cela se perpétue ?
9 Soit l'expression tamm-ha-tamm qui signifie peu à peu, le nom an arc'hant qui signifie l'argent et le verbe kalzañ (base verbale kalz-) qui signifie amasser. Comment dit-on c'est peu à peu qu'ils amassaient l'argent ?
10 Soit l'adverbe goustadik qui signifie lentement et le verbe krakañ (base verbale krak-) qui signifie se rabougrir. Comment dit-on c'est lentement que vous vous rabougririez (on n'y croit pas) ?
11 Soit l'expression e-pad an noz qui signifie pendant la nuit et le verbe drujal (base verbale druj-) qui signifie fôlatrer. Comment dit-on c'est pendant la nuit que tu fôlatrais ?
12 Soit l'expression hepdale qui signifie sans tarder et le verbe loc'hañ (base verbale loc'h- qui signifie démarrer. Comment dit-on c'est sans tarder qu'il démarra ?






association Daskor Breizh
36, rue Basse, 29600 Morlaix
contact@daskor.bzh