Daskor
Le site de la littérature bretonne
Brezhoneg
English
Français


C.O.I. + VERBE + SUJET

C.O.I. VERBE SUJET
Acte 3

TOUJOURS LE MËME DÉTAIL À RÉGLER…

Rappelez-vous ce que nous avons dit au sujet de la particule a :

  1. La particule a ne se prononce pas toujours, et elle ne s'écrit pas toujours non plus. La phrase me a c'hoari ou c'est moi qui joue peut donc se prononcer et/ou s'écrire me 'c'hoari, surtout dans un langage relâché ou dans les textes les plus anciens.
  2. Mais même dans ce cas, le fantôme de la particule contamine certaines consonnes qui suivent. Prenons le verbe kouezhañ (base verbale kouezh-) qui signifie tomber : on ne dit pas *me a kouezh mais me a gouezh.

La particule a contamine les consonnes suivantes:

koll- K > G me a goll
tremen- T > D me a dremen
pleg- P > B me a bleg
gortoz- G > C'H me a c'hortoz
gwel- Gw > W me a wel
debr- D > Z me a zebr
barn- B > V me a varn
mesk- M > V me a vesk

Ainsi que deux consonnes qui sont contaminées à l'écrit, mais pas à l'oral :

sell- S > S [Z] me a sell [zell]
chom- CH > CH [J] me a chom [jom]

Nous avons enfin ajouté que ce phénomène était très ancien, commun aux langues celtiques, qu'il s'appelait la mutation, et qu'il existait enfin plusieurs sortes de mutations. Eh bien nous y voilà.

Il faut savoir que si la particule a entraîne une sorte de mutation (on l'appelle l'adoucissement), la particule e entraîne une autre sorte de mutation, ainsi qu'on peut le voir (et comparer) sur le tableau suivant :


gouren- ouzh G > C'H outañ e c'houren Meven
gwask- war Gw > W warnañ e wask Sterenn
boaz- da B > V dezhi e voaz Meven
marvailh- ouzh M > V outañ e varvailh Sterenn
diwall- gant D > T ganti e tiwall Meven

La particule e entraîne une mutation qui s'appelle la mutation mixte. Mixte, parce qu'elle reprend les mutations propres à l'adoucissement pour le G, le Gw, le B et le M, mais pas pour le D, et elle ne mute pas non plus les autres consonnes. L'exercice suivant est là pour vous aider :



EXERCICE 1 : ON NE SE DÉBARRASSERA JAMAIS DES MUTANTS


Cet exercice sert seulement à vérifier si vous avez bien compris que la particule verbale e entraîne les mutations mixtes que nous venons de voir.
1 Soit le verbe mervel gant (base verbale marv-) qui signifie mourir de. Comment dit-on c'est de la peste (ar vosenn) que mourut Ronan ?
2 Soit le verbe bragal gant (base verbale brag-) qui signifie se vanter de. Comment dit-on c'est de la victoire (an trec'h) que se vantait Ronan ?
3 Soit le verbe distreiñ da (base verbale distro-) qui signifie revenir à. Comment dit-on c'est à Rostrenen (Rostrenn) que revient Ronan ?
4 Soit le verbe goleiñ war (base verbale golo-) qui signifie couvrir (au sens figuré). Comment dit-on c'est Olier que couvrait Ronan ?
5 Soit le verbe gwareziñ ouzh (base verbale gwarez-) qui signifie aider. Comment dit-on c'est Olier qu'aide Ronan ?
6 Soit le verbe gouarn war (base verbale gouarn-) qui signifie gouverner. Comment dit-on c'est sur le pays (ar vro) que régnait Morvan ?






association Daskor Breizh
36, rue Basse, 29600 Morlaix
contact@daskor.bzh