Daskor
Le site de la littérature bretonne
Brezhoneg
English
Français



SUJET + VERBE + COMPLÉMENT


SUJET VERBE COMPLÉMENT
Acte 4

TENIR, TENIR, TENIR…

Nous avons vu que certaines verbes demandent une préposition particulière, mais il arrive aussi qu'un mot se place entre le verbe et la préposition pour préciser ou pour modifier son sens, comme en français tenir donne tenir compte de, tenir tête à... Regardons ainsi ce que donne son équivalent derc'hel (base verbale dalc'h-, et faites attention à la mutation du d qui devient z) :


Meven a zalc'h anv eus Sterenn M. se souvient de S.
berr war M. tient S. en échec
douetañs diwar-benn M. doute de S.
mat da M. reste avec S.
kaoz gant M. s'entretient avec S.
kloz da M. reste près de S.
krog e M. tient S.
penn da M. tient tête à S.
reut war M. serre la vis à S.
stad a M. tient compte de S.
stag ouzh M. reste près de S.
strizh war M. maîtrise S.

Un grand merci à la mémoire de Martial Ménard pour son immense travail, que vous pouvez retrouver sur le site Devri et dont nous avons d'ailleurs aussi tiré la matière de l'exercice suivant :



EXERCICE 2 : TIRER, TIRER, TIRER...


Cet exercice sert seulement à vérifier si vous avez bien compris qu'un mot peut se placer entre le verbe et la préposition pour préciser ou pour modifier son sens. Rappelez-vous : la phrase suit l'ordre sujet + verbe + mot + préposition + complément. Nous avons pris l'exemple du verbe derc'hel qui signifie tenir, prenons maintenant celui du verbe tennañ (base verbale tenn-) qui signifie tirer.
1 Soit le verbe tennañ flugez da qui signifie raconter des bobards à. Comment dit-on c'est Erwann qui raconte des bobards à Lena ?
2 Soit le verbe tennañ heg ouzh qui signifie fâcher quelqu'un. Comment dit-on c'est Erwann qui fâcha Lena ?
3 Soit le verbe tennañ anv eus qui signifie faire mention de. Comment dit-on c'est Erwann qui mentionnait Lena ?
4 Soit le verbe tennañ droug war qui signifie causer des ennuis à. Comment dit-on c'est Erwann qui causera des ennuis à Lena ?
5 Soit le verbe tennañ penn eus qui signifie quitter. Comment dit-on c'est Erwann qui quitte Lena ?
6 Soit le verbe tennañ c'hwibez digant qui signifie tirer les vers du nez à. Comment dit-on c'est Erwann qui tirerait les vers du Nez à Lena (on y croit) ?



C'EST C.O.I. LE C.O.D. D'ENTRÉE ?

Bon, vous avez peut-être compris où nous voulons en venir. Nous avons vu comment construire des phrases selon le schéma SUJET + VERBE + C.O.D., puis nous avons vu comment construire des phrases selon le schéma SUJET + VERBE + C.O.I. Mais que se passe-t-il lorsqu'une phrase comprend à la fois un C.O.D. et un C.O.I. ?

Reprenons une expression comme Meven a zalc'h penn da Sterenn ou (c'est) Meven (qui) tient tête à Sterenn, et reprenons le schéma de la phrase :


SUJET VERBE C.O.D. C.O.I.
Meven a zalc'h penn da Sterenn
Meven tient tête à Sterenn

Nous voyons que le C.O.D. se place avant le C.O.I. C'est exactement comme en français, sinon vous pouvez vous en souvenir en retenant que le verbe est directement relié au complément d'objet direct. Vous pouvez aussi mémoriser le schéma de phrase :

SUJET VERBE C.O.D. C.O.I.

Il ne nous reste donc plus qu'à faire l'exercice suivant, et c'est fini pour cette leçon :



EXERCICE 2 : ON PASSE A DEUX COMPLEMENTS


Cet exercice sert seulement à vérifier si vous avez bien compris que l'on place toujours le complément d'objet direct (celui qui n'est pas introduit par une préposition) avant le complément d'objet indirect (celui qui est introduit pas une préposition). Rappelez-vous : la phrase suit l'ordre sujet + verbe + C.O.D. + C.O.I..
1 Soit le verbe goulenn digant (base verbale goulenn-) qui signifie demander à. Comment dit-on c'est Katell qui demande du sel (holen) à Job ?
2 Soit le verbe kemmañ gant (base verbale kemm-) qui signifie comparer à. Comment dit-on c'est Katell qui comparera Job à Gwendal ?
3 Soit le verbe kemmañ diouzh (base verbale kemm-) qui signifie différencier de. Comment dit-on c'est Katell qui différencie Job de Gwendal ?
4 Soit le verbe kemerout digant (base verbale kemer-) qui signifie prendre à. Comment dit-on c'est Katell qui prendra 12€ à Job ?
5 Soit le verbe kemerout da (base verbale kemer-) qui signifie prendre comme. Comment dit-on c'est Katell qui prendra Job comme page (floc'h) ?
6 Soit le verbe diwall diouzh (base verbale diwall-) qui signifie garder de. Comment dit-on c'est Katell qui gardera Job de boire (evañ) ?
7 Soit le verbe gouestlañ da (base verbale gouestl-) qui signifie vouer à. Comment dit-on c'est Katell qui voua Job à travailler ?
8 Soit le verbe treiñ e (base verbale tro-) qui signifie transformer en. Comment dit-on c'est Katell qui transforme Job en crapaud (touseg) ?
9 Soit le verbe lakaat da (base verbale laka-) qui signifie faire faire. Comment dit-on c'est Katell qui faisait travailler (labourat) Job ?
10 Soit le verbe derc'hel da (base verbale dalc'h-) qui signifie forcer à. Comment dit-on c'est Katell qui força Job à nettoyer (naetaat) ?
11 Soit le verbe lezel da (base verbale lez-) qui signifie laisser (faire). Comment dit-on c'est Katell qui laissera ronfler (roc'hal) Job ?
12 Soit le verbe plegañ da (base verbale pleg-) qui signifie convaincre de. Comment dit-on c'est Katell qui convaincrait Job de travailler (labourat) (on y croit) ?






association Daskor Breizh
36, rue Basse, 29600 Morlaix
contact@daskor.bzh