Daskor
Le site de la littérature bretonne
Brezhoneg
English
Français



SUJET + VERBE + COMPLÉMENT


SUJET VERBE COMPLÉMENT
Acte 2

CONJUGUER L'INCONJUGABLE

Nous allons introduire systématiquement le complément par une préposition, et nous allons employer par défaut la préposition a qui signifie de. On ne dira donc pas Meven m'aperçoit, Meven t'aperçoit, Meven l'aperçoit (il ou elle), Meven nous aperçoit... mais Meven aperçoit de moi, Meven aperçoit de toi, Meven aperçoit de lui (ou d'elle), Meven aperçoit de nous...

Cela paraît un peu bizarre à première vue, mais il faut savoir qu'en breton (comme dans toutes les langues celtiques) la plupart des prépositions se conjuguent. Se conjuguent, c'est une façon de parler bien sûr, car si les prépositions varient selon la personne, elles ne varient jamais selon le temps. La préposition a se conjugue ainsi de la façon suivante :


ac'hanon de moi
ac'hanout de toi
anezhañ de lui
anezhi d'elle
ac'hanomp de nous
ac'hanoc'h de vous
anezho ou anezhe d'eux
d'elles

Un exemple vous fera saisir tout l'intérêt de cette façon de faire. Reprenons le verbe spurmantiñ (base verbale spurmant-) qui signifie toujours apercevoir. La conjugaison de la préposition a nous permet d'obtenir les formes suivantes :


Meven a spurmant ac'hanon Meven aperçoit de moi
ac'hanout Meven aperçoit de toi
anezhañ Meven aperçoit de lui
anezhi Meven aperçoit d'elle
ac'hanomp Meven aperçoit de nous
ac'hanoc'h Meven aperçoit de vous
anezho Meven aperçoit d'eux
Meven aperçoit d'elles

Ce qui donne en bon français :


Meven a spurmant ac'hanon Meven m'aperçoit
ac'hanout Meven t'aperçoit
anezhañ Meven l'aperçoit (lui)
anezhi Meven l'aperçoit (elle)
ac'hanomp Meven nous aperçoit
ac'hanoc'h Meven vous aperçoit
anezho Meven les aperçoit (eux)
Meven les aperçoit (elles)

Nous pouvons ainsi remplacer le pronom personnel complément par une préposition conjuguée qui présente l'avantage de se placer et de se comporter comme n'importe quel autre complément. Cette façon de faire posera juste un (petit) problème dans la leçon suivante, mais nous n'y sommes pas encore, alors passons tout de suite à l'exercice :



EXERCICE 2 : QUAND LE PRONOM PERD SON AILE... ON LE REMPLACE


Cet exercice sert seulement à vérifier si vous avez bien compris que l'on peut remplacer le pronom personnel complément par la préposition conjuguée a. Rappelez-vous : ac'hanon pour de moi, ac'hanout pour de toi, anezhañ pour de lui, anezhi pour d'elle, ac'hanomp pour de nous, ac'hanoc'h pour de vous, anezho ou anezhe pour d'eux ou d'elles.
1 Soit le verbe kavout (base verbale kav-) qui signifie trouver. Comment dit-on c'est vous qui les trouvez ?
2 Soit le verbe kribat (base verbale krib-) qui signifie peigner. Comment dit-on c'est Sterenn qui les peignera ?
3 Soit le sinistre verbe lazhañ (base verbale lazh-) qui signifie tuer. Comment dit-on c'est eux qui nous tueront ?
4 Soit le verbe tresañ (base verbale tres-) qui signifie dessiner. Comment dit-on c'est Meven qui la dessina ?
5 Soit le verbe bleinañ (base verbale blein-) qui signifie conduire. Comment dit-on c'est Sterenn qui vous conduirait (on y croit) ?
6 Soit le verbe saouzanañ (base verbale saouzan-) qui signifie hypnotiser. Comment dit-on c'est toi qui les hypnotiserait (on n'y croit pas) ?
7 Soit le verbe kuzhat (base verbale kuzh-) qui signifie cacher. Comment dit-on c'est eux qui nous cachèrent ?
8 Soit le verbe kargañ (base verbale karg-) qui signifie charger. Comment dit-on c'est toi qui les chargera ?
9 Soit le verbe niveriñ (base verbale niver-) qui signifie dénombrer. Comment dit-on c'est nous qui les dénombrerons ?
10 Soit le verbe degemer (base verbale degemer-) qui signifie accueillir. Comment dit-on c'est moi qui vous accueillerai ?
11 Soit le verbe lezel (base verbale lez-) qui signifie laisser. Comment dit-on c'est eux qui vous laissent ?
12 Soit le verbe kompren (base verbale kompren-) qui signifie comprendre. Comment dit-on c'est vous qui le comprendrez ?






association Daskor Breizh
36, rue Basse, 29600 Morlaix
contact@daskor.bzh