Daskor
Le site de la littérature bretonne
Brezhoneg
English
Français


LA BASE VERBALE

Acte 1

QU'EST-CE QUE C'EST ?

Le breton emploie deux formes différentes pour conjuguer un verbe. Prenons le verbe deskiñ qui signifie apprendre. Il y a :


la base verbale... ... et l'infinitif
desk- deskiñ

Le problème, c'est que chaque dictionnaire de breton a sa propre façon de faire. Il n'y a pas de norme en la matière :

  1. Le Geriadurig ar brezhoneg a-vremañ de Francis Favereau donne la base verbale en majuscules et ajoute la terminaison de l’infinitif en minuscules. Ainsi DESKiñ pour la base verbale DESK-.
  2. Le Geriadur divyezhek de Mouladurioù hor yezh donne la base verbale en caractères réguliers et ajoute la terminaison de l’infinitif en caractères italiques. Ainsi desk pour la base verbale desk-.
  3. Le Dictionnaire français-breton et le Geriadur brezhoneg de Martial Ménard donnent l'infinitif... mais pas la base verbale. Ainsi deskiñ pour ... Nous voilà bien embêtés ! Comment faire ?

C'est justement l'objet de cette leçon. Il va falloir prendre l'infinitif et nous débrouiller tout seuls pour retrouver la base verbale, comme des grands. Rassurez-vous, ça n'est pas très compliqué, mais notez aussi que nous vous donnerons toujours la base verbale dans ce tutoriel, et que vous pouvez sauter cette leçon et commencer tout de suite à faire des phrases si vous vous en tenez aux deux premiers dictionnaires.

COMMENT FAIRE ?

La quasi totalité des verbes prend la base verbale et ajoute une terminaison pour former l'infinitif. Dans ce cas, le schéma est relativement simple :


base verbale + terminaison = infinitif
desk + = deskiñ

C'est mathématique, il suffit alors de prendre l'infinitif et de retirer la terminaison pour retrouver la base verbale :


infinitif - terminaison = base verbale
deskiñ - = desk-

C'est un peu comme en français, où il faut prendre l'infinitif chanter et retirer la terminaison er pour retrouver le radical chant-. Sauf que l'opération est hasardeuse en français, compte tenu de ses verbes irréguliers, alors que vous ne risquez pas grand chose en breton.

Maintenant que vous êtes rassurés, que diriez-vous d'un petit exercice (facile) ?



EXERCICE 1 : RETOUR A LA BASE


Cet exercice sert seulement à vérifier si vous avez bien compris que l'infinitif se construit selon le schéma base verbale + terminaison = infinitif, et qu'il suffit donc d'effectuer l'opération infinitif - terminaison = base verbale pour retrouver la base verbale. Rappelez-vous : deskiñ - iñ = desk.
1 Soit le verbe treuziñ (terminaison ) qui signifie traverser.
Comment retrouve-t-on la base verbale ?
2 Soit le verbe gwerzhañ (terminaison ) qui signifie vendre.
Comment retrouve-t-on la base verbale ?
3 Soit le verbe peudal (terminaison al) qui signifie tousser.
Comment retrouve-t-on la base verbale ?
4 Soit le verbe korventiñ (terminaison ) qui signifie tourbillonner.
Comment retrouve-t-on la base verbale ?
5 Soit le verbe gwennañ (terminaison ) qui signifie blanchir.
Comment retrouve-t-on la base verbale ?
6 Soit le verbe pediñ (terminaison ) qui signifie prier.
Comment retrouve-t-on la base verbale ?



Apprenons maintenant à identifier une terminaison d'infinitif, et c'est (presque) fini.




association Daskor Breizh
36, rue Basse, 29600 Morlaix
contact@daskor.bzh